Aveugle en plein !!

Publié le par Joker

Voilà un sujet que j’ai déjà traité, je ne sais plus quand ni même où mais l’actualité étant ce qu’elle est pourquoi devrais-je me priver de râler encore une fois.

 

justice-aveugle.jpg

 

La justice est aveugle, tout le monde le sais. Mais la grosse erreur serait de croire que ça signifie que tout le monde est jugé de la même manière, riche, pauvre, blanc, noir etc … Un truc du genre « sans distinction de race, fortune, sexe ou religion »  mais il n’en est rien. Pour que ce soit possible il faudrait une justice sans intervention humaine pour éviter les notions d’interprétation ou de sentiment. C’est juste de l’aveuglement pur et simple, genre « j’y vois que dalle alors je tape au hasard ».

 

En plus pour moi la justice c’est faire ce qui est juste et pas seulement faire appliquer la loi, trop facile à contourner sachant qu’aucune loi ne peut référencer et prendre en compte tous les cas de figure sans exception donc nous en revenons à l’interprétation.

 

Vous l’avez compris ce qui va suivre sera mon avis et en aucun cas ce qui doit être, juste mon avis à moi qui vaut ce qu’il vaut.

 

cocktailflambe.jpg

 

Bon on va commencer par fabriquer un bon cocktail bien explosif, voici la recette.

 

Prendre une bande de jeunes, ajouter une envie de faire la fête, de l’alcool sans modération, ajouter un zeste de voiture ! Vous obtenez « la mort » !

 

Avant de parler du procès qui s’en est suivit je tiens à mettre certaines choses au point.

 

Je ne suis pas qu’un monstre, je compatis réellement à la douleur des proches du jeune décédé, je ne veux même pas m’imaginer à leur place et devoir enterrer un de mes enfants, si je devais être dans cette situation, moi aussi, hors de toute lucidité, je voudrais des coupables, des peines exemplaires, la vengeance et tout et tout. D’un autre côté n’étant pas dans cette situation je peux m’autoriser une certaine lucidité pour poser des questions et comme je suis aussi Joker, je ne vais pas faire une chronique judiciaire avec une tonne de mots savants que vous ne comprendriez pas et que je ne connais même pas. Je risque de faire grincer quelques dents voire de me faire lyncher. Aller, assez digressé, en avant la polémique.

 

Il était une fois une bande de jeune qui passait une bonne journée loin des tracas de la vie quotidienne (boulot, santé, argent …). Un petit restau le midi, plus ou moins légèrement arrosé, une après-midi ensemble, une soirée bar/boite plus ou moins super-méga-arrosée !! Seule la copine du mort n’a pas participé aux libations, elle est restée sobre et lucide. D’après ce que j’en ai lu dans la presse elle serait rentrée à pied, j’imagine que c’est avant la fin de la soirée sinon c’est elle qui aurait ramené tout ce petit monde à bon port et on ne serait pas là à discuter.

 

A priori, elle n’a jamais eu l’intention de faire le chauffeur et ne l’a ni dit ni proposé, elle a fait son bout de soirée et est rentrée chez elle (je n’arrive pas à m’imaginer qu’elle soit partie en même temps que les autres et leur ai fait « coucou » de la main quand ils partaient dans leur cercueil à roulette). Manque de pot, il se pourrait que les autres la voyant rester sobre se soit dit « chouette, on a un chauffeur donc c’est soirée open bar » ! Ce qui en soit est une belle connerie, puisque présumer des actes ou intentions des autres comporte une énooooorme marge d’erreur !

 

Donc les quat’z’amis (5 en fait) se sont allégrement murgé la gueule ! Dans la bande nous avons un mort en sursis (mais ça il ne le sait pas encore, un vrai suspense à la PBLV !), un propriétaire de voiture, une bonne copine buveuse/fumeuse (celle qui a cru que l’égalité homme/femme c’était être aussi con qu’un mec) et 2 potes, acteurs/spectateurs de ce qui va suivre.

Alcool + alcool + alcool + voiture = un suspense pas vraiment hitchcockien !

 

On peut partir du principe qu’au moment du départ la lucidité cumulée des 5 fêtards était proche du QI d’une huitre. Donc il s’en suit que le proprio du véhicule ne veut pas conduire, la fille dit « moi je peux », il faut dire (toujours d’après la presse) qu’elle n’en est pas à son coup d’essai et que roulé-bourré est un tube qu’elle a déjà chanté, le futur mort… Par manque d’info on ne sait pas s’il dit quelque chose, envisage le danger ou quoi que ce soit, il n’a pas pu être interrogé pour cause de décès et les 2 autres, on s’en tape ils sont juste en train de se préparer des souvenirs qui les hanteront le restant de leurs jours.

 

On sait que le mort est monté de son plein gré dans la voiture, il n’est pas question de kidnapping, on sait aussi qu’il n’aurait pas mis sa ceinture de son plein gré (non, non, personne ne la lui a enlevée en cours de route). On sait maintenant que la demoiselle avait torché grave (comme les autres) et qu’elle avait 3g et quelques de sang dans son alcool (ou l’inverse du contraire).

 

Résultat de l’équation, un carton et un mort !

 

La seule bonne nouvelle c’est que le véhicule n’a fauché personne sur le bord de la route, aucun innocent n’a subit quoi que ce soit !

 

La suite c’est procès contre la conductrice et contre le propriétaire du véhicule. Procès pour conduite en état d’ivresse ça l’aurait fais, mais pour homicide (même involontaire) ça me parait un peu gros.

 

Maintenant les questions qui se posent et mon avis.

 

Concernant le détenteur du véhicule : Pourquoi n’a-t-il pas conduit ? S’il était assez lucide pour ne pas prendre le volant il aurait dû l’être pour ne pas filer ses clés à quelqu’un d’aussi bourré que lui ou au moins pour ne pas monter dans la voiture ou pour avaler ses clés et éviter les problèmes.

 

Pour la copine du futur cadavre : Au moment où elle se barre en laissant ses potes accrochés au bar, elle n’imagine pas la suite, ne se demande pas comment ils vont rentrés ? Pourquoi n’est elle pas partie avec les clés, pourquoi n’est elle pas restée pour les ramener ? Pourquoi n’est elle pas montée dans la voiture, pourquoi n’a-t-elle pas conduit ? Elle a regardé ses 5 potes s’embarquer dans leur corbillard en leur disant « à tout à l’heure, bonne route » ? A ce niveau, sans l’excuse de l’alcool, ça s’appelle de la connerie ou « non assistance à personnes en danger ».

 

Pour le mort : S’il n’est pas carpette comme les autres, il doit prendre le volant ou confisquer les clés. S’il est déchiré comme ses potes en quoi est-il moins coupable que ses potes de beuverie ? Sauf erreur il n’a pas été jeté dans la voiture, il y est monté de son plein gré (et non pas à l’insu, n’est pas Virenque qui veut), et comme il était tout aussi ruiné il n’a même pas mis sa ceinture. Qui va payer l’amende pour défaut de port de ceinture ?

 

Pour Miss crash test dummies : Pourquoi doit-elle être responsable seule ? Moi je vois juste 4 suicidaires en puissance qui montent en voiture. Elle est ni plus ni moins coupable que ceux qui lui filent les clés ou montent en voiture ! La peine envisagée ne devrait pas aller au-delà de « conduite en état d’ivresse » pour l’homicide volontaire il faut juger les 5 occupants de la voiture !

 

A ce niveau de connerie et d’inconscience nous avons 6 coupables (oui 6, quand tu es lucide, tu ne laisses pas 5 éponges monter en voiture, sauf si tu prends le volant, après c’est trop tard pour pleurer) dont une victime.

 

Quand à la phrase savoureuse d’un des avocats qui dit que la mère et la copine du mort ont pris perpétuité, c’est se foutre du monde ! Oui elles ont pris perpétuité de peine et de douleur (et je compatis franchement) mais la conductrice aussi et les autres passagers pareil, alors sortir ça en réponse à la déclaration de l’Ayrton Senna en jupon qui dit devoir « porter ce fardeau tout au long de sa vie » (ce qui soit dit en passant ressemble assez à perpét) c’est gonflé !

 

En fait au niveau d’alcoolisation du club des 5, c’était un tirage au sort, qui fait le mort ? Qui fait le coupable ? Qui fait le spectateur ? Qui fait le procès ?

 

Alors il faudrait voir à assumer un peu ses actes, plutôt que de charger la mule. Il n’y a que 2 réactions que je comprends et excuse, celle de la mère à qui on ne peut pas demander d’être lucide sur les circonstances à cause de la douleur (la pire qui soit, perdre son enfant) et celle de la copine sobre, comme c’est la seule qui aurait pût éviter le massacre, c’est plus facile de montrer un coupable du doigt, ça lui évite de se dire qu’elle aurait pût tout changer.

 

Est-ce juste de charger la conductrice ? Est un homicide à part pour la loi qui est écrite comme ça ?

 

 

Sources : La Dépêche

signature joker2-copie-1 

Publié dans C'est la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noum 28/09/2010 12:07



Bon j'aime pas te voir dépité alors je "Je suis pas d'accord".


1-Culpabiliser la copine sobre est un non sens et une injustice!( là, point d'interrogation marquant une saine indignation face à tant d'arrogance et de morgue...morgue hahaha..pardon) donc en
fait comme Nakito hein. Je ne vois pas pourquoi elle aurait du s taper un troupeau d'outres pleines sous le prétexte qu'elle a eu l'intelligence de ne pas se mettre minable, sauf si bien sur elle
avait au préalable signé un contrat stipulant que "je vais ramener ces pochtrons chez eux rapport à l'entretien de mon karma vs je veux être sanctifiée par l'ami Benoit". Non sens parceque tu es
prêt a absoudre celle qui conduit à trois grammes et à condamner celle qui ne boit pas rentre tôt et fait du sport (ben oui à pied quand même ) ...deux poids de mesures ta justice ...et j'espère
sincèrement qu'elle ne lit pas inaa , parceque la culpabilité des survivants existe et t'en fait pas que ton raisonnement elle a du se le refaire un paquet de fois...


Très très bourré ils y'en a qui croient qu'ils peuvent voler ...alors même si c'est très con, le fait qu'il y'en ait aussi qui croient qu'ils peuvent conduire...


Quid du débitant de boisson? qui a continué de servir ces éponges à vodka et n'a pas jugé utile de prendre leur clefs non plus? parce que ce genre de trucs c'est un peu l'oeuf ou la poule...


Mais bon sur le fait que tout le monde (hormis la copine sobre selon moi) est coupable dans cet affaire le mort comprit..hélas oui .


Encore une victoire de canard ! (pardon rien à voir mais cette phrase me fait rire)



Joker 01/10/2010 11:50



Je savais que je pouvais compter sur toi. Même si j'ai chargé le ton et poussé le bouchon. Je ne veux pas faire de la seule sobre une coupable, juste dire qu'elle a une part de responsabilité et
je suis sûr comme toi qu'elle doit encore revivre cette soirée en se disant "et si j'avais..." , pour ça je la plaint sincèrement.


Que ce soit un hasard ou un tirage au sort seule une personne a pris le volant, donc elle est plus coupable mais je maintiens envers et contre tout (et tous) que chacun dans la bande a une part
de responsabilité plus ou moins importante. Alors oui je suis quand même un peu choqué de voir à la télé les interviewés charger la mule. Sauf la mère, là je comprends, même si en tant que
personne extérieur je ne suis pas d'accord.



Clélia 22/09/2010 17:07



Je vais pas épiloguer, mais je suis plus de l'avis de Nakito pour les 3 points, et surtout le 1er d'ailleurs (je ne m'en remets pas du coup du père cul-de-jatte à poser sur les chiottes à heures
fixes....)


 Je n'ai jamais été bourrée, et si j'avais du me taper toute les fins de soirée miteuses à raccompagner tout le monde, je crois que je me serai vite mis à picoler.



Joker 01/10/2010 11:49



Moi aussi j'ai adoré la prose de Nakito et j'ai bien rigolé. jamais bourrée!!!!! Bon, c'est pas grave, je t'aime quand même.



Nakito 22/09/2010 15:39



sorry, pour les 28 fautes d'orthographe, j'ai honte... (à ma décharge, j'ai commenté en écoutant quelqu'un me raconter ses problèmes dans son boulot...)



Nakito 22/09/2010 15:37



Moi, je ne suis pas du tout d'accord !


... Enfin, pas complètement. Alors dans le désordre :


1 / je trouve ça très cruel de mettre sur le dos de la seule personne qui ne bois pas un soupçon de culpabilité. En plus comme tu le dis, elle est partie avant. Sérieux, si chacun d'entre nous
devait à chaque fois songer au retour de tout le monde en fin de soirée quand on quitte une fête avant la fin, on ne s'en sort pas. Elle était peut-être fatigué, enérvé, bossait le lendemain, une
tante mourrante, un chien incontinent, un peère cul-de-jatte qu'il faut poser sur les chioottes à heure fixe, une déception amoureuse, un coup de foudre du tonnerre, un début de règles
douloureuse, envie de manger du cassoulet.... vraiment, quand j'ai envie de partir d'une soirée, je dis au revoir et je m'arrache, seule dans le soleil couchant (ou levant) (sauf si j'ai pécho)
(mais bon, c'est une autre histoire). Bref, elle n'y est pour rien.


 


2 / les passagers (dont le propriétaire) : ils étaient bourrés et malgré ça, on eu la présence d'esprit de ne pas prendre le volant. c'est déjà un bon début. ensuite, on ne peut pas leur
reprocher d'avoir un jugement altéré par l'alccol. De plus, entre deux personnes à 3 grammes, les comportements peuvent grandement différer : l'unes peut sauter partout en chantant du Lorie et en
faisant l'hélicoptère avec sa bite debout sur la table... l'autre avoir l'air calme et impassible, voir presque inspiré. Sauf qu'il y a des chances qu'au volant, ce soit le second qui s'endorme
le premier.


 


3 / Le conducteur est forcément plus coupable. Sérieux, ça nous arrive à tous de prendre le volant un peu (ou baucoup) allumé. Moi, j'avoue, je ne fais jamais attention. Sauf que quand j'ai bu je
roule à 40 km/h (mais ce n'est pas le sujet, on s'en tape) mais surtout il m'est arrivé plusieurs fois de rentrer en voiture mais de refuser de prendre des passagers car je ne voulais pas être
responsable de quoi que ce soit. je ne dis pas que c'est la panacée, je dis juste qu'il a a des degrés de responsabilité et que là, la conductrice a franchi tous les niveaux d'un coup.


 


 



Joker 01/10/2010 11:49



enfin !! Je garde quand même mon avis.


1/ Je ne sais pas si elle est partie avant les autres, je dis juste que je n'arrive pas à imaginer que quelqu'un de lucide regarde monter 5 potes bourrés dans une voiture avec un des alcoolo au
volant. Coupable ? Non, en rien, mais je maintien qu'au vu du déroulement de la soirée, elle a une part de responsabilité, du genre non assistance à personne en danger.


 


2/ Pour moi, si t'as la lucidité de dire je ne peux pas conduire, t'as la lucidité de dire "personne ne conduit". Info qui ne surprendra personne, les cuites j'ai largement testé, alors les aléas
de la lucidité, j'ai déjà donné. D'accord avec toi sur les différences des personnes face à l'alcool.


 


3/ Bien sûr que le conducteur est toujours plus responsable mais elle n'est pas seule dans l'histoire, alors voir tout le monde se décharger de toute responsabilité sur elle me semble injuste. OK
elle n'était pas lucide et se croyait en état de conduire voire n'était consciente de rien, les autres ont suivi, ils faut aussi qu'ils assument leurs actes, c'est trop facile le coup du bouc
émissaire. Plus responsable ok, seule responsable NON !



Crevette 21/09/2010 11:58



Je suis on ne peut plus d'accord ! En général, c'est moi celle qui boit pas parce qu'elle conduit, donc j'ai pas ce genre de problème, mais j'ai jamais compris comment on pouvait être totalement
saoul et conduire quand même alors qu'on peine déjà à marcher droit...


Après, les mecs bourrés qui montent en bagnole quand même, ils ne sont pas lucides, justement, donc on peut pas en plus leur demander de se rendre compte que la personne qui conduit est aussi
bourrée qu'eux...........


Homicide VOLONTAIRE ??? C'est quoi cette énormité ??? Genre elle voulait tuer son pote et elle a rien trouvé de mieux pour ça que de se prendre une murge et de se foutre dans un mur ! N'importe
quoi...



Joker 22/09/2010 22:32



Ben merde, vous êtes chiants à être d'accord ! Il n'y a donc plus personne pour s'insurger !! D'un autre côté, ça fait plaisir d'avoir raison. Quand 5 épaves montent dans une voiture comment peut
on choisir un responsable ??