La Bretagne ça vous gagne !

Publié le par Aby

 

Salut ter tous !


Alors comme le laisse peut être encore entendre mon accent, je suis fraîchement immigrée dans le Morbihan, en provenance directe de mon terril natal et par conséquent, je porte encore sur ma région d’adoption un regard de touriste en chaussettes et tongs.


Alors avant toute chose, si jamais vous souhaitez visiter le territoire des dolmens et des crêpes parties, n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail pour savoir si ma famille est descendue nous voir.


Je m’explique, depuis maintenant 6 mois que nous sommes installés, nous avons pu constater que lorsque les nordistes descendent en force, ils amènent avec eux le mauvais temps et même si la veille de leur arrivée nous flirtions avec des températures dignes de 2003, dès qu’ils franchissent les frontières de la région, nous connaissons un nouvel hiver nucléaire.


Cette petite précision apportée, je peux maintenant commencer (merci de couper vos portables et d’aller faire pipi, seules les pauses cigarettes seront tolérées).


Le Morbihan, pour y faire quoi ?


Le gros avantage ici, c’est que la région est à même de satisfaire à peu près toutes les envies.

Ainsi, que vous soyez du genre larve, sportif, culturel ou tout simplement curieux, vous serez à même de combler vos attentes.

  • Pour les amoureux de la nature

Précision importante : si vous êtes plutôt citadin, ou n’avez pas le permis, passez votre chemin.

En effet, la première chose que j’ai remarqué en arrivant ici c’est la profusion de forêts et l’absence de transports en commun, alors à moins d’être un fana de la petite reine, d’avoir des fessiers en béton et d’adorer bouffer du macadam , vous risquez de vous retrouver coincé au camp de base.


Maintenant si vous souhaitez concilier paysage, glandouillage et/ou sport, de mon point de vue personnel et en ce qui me concerne, je vous recommande la côte sauvage de Quiberon. En effet, ce coin est vraiment impressionnant et l’on y découvre de très longues plages à marée basse. En plus vous pourrez vous rincer l’œil gratis sur les surfers et leur muscles luisants, ce qui ne gâche rien (agreuh…miam).

 

Sans titre 2-copie-2

  • Pour les amoureux de la culture

Je ne vous ferai pas l’offense de penser que vous n’en avez jamais entendu parler, mais je me dois de vous rappeler que nous sommes ici sur une terre de festivals dont les très célèbres Interceltique de Lorient et Vieilles Charrues (d’ailleurs j’héberge Matthew Bellamy cet été, c’est un vieux pote, héhé). Bon ok, pour ceux qui connaissent, c’est pas dans le Morbihan, mais sur ce coup là, j’en ai une conception plutôt large.

Bref, tout ça pour dire que comme toujours, ce type de manif fait des petits et l’on voit éclore ici et là, à la faveur des beaux jours revenants, de plus petits festivals qui offrent surtout l’avantage d’être pas chers, voire totalement gratuits, ce qui ne gâche rien au plaisir.

 

Sans-titre-3-copie-1.jpg


http://www.lechonova.com/musiques-actuelles/musiques-actuelles-vannes.php?d=21


http://www.festivalsaintnolff.com/prog/prog.htm


Maintenant si tout cela est pour vous synonymes de tumulte et d’acouphène, vous pourrez vous rabattre sur le printemps du théâtre de Elven (jusqu’au 29 mai),les spas et autres cures thermales, les visites de châteaux, de jardins ou encore la découverte des dolmens, mais bon, ça c’est plutôt connu, donc je ne m’étendrai pas, sinon la rédac chef va transformer mon papier en origami, voire en guirlande.

 

Le Breton est sympa


Pour finir donc, je vous rappellerai qu’après les gens du Nord (nombrilisme oblige), les Bretons font partis des gens les plus sympas que je connaisse, donc surtout n’hésitez pas à vous arrêter dans l’un des nombreux bars de la région, voire à tailler le bout de gras sur la plage ou au marché (y’en a des supers sympas). En plus, la bière est moins chère que ce dont j’avais l’habitude.

Par contre, n’oubliez pas une chose, le breton est pressé et la gendarmerie nationale l’a bien compris. Donc si vous envisagez d’accélérer car vous avez une file de 20 bagnoles au cul dont les conducteurs vous abreuvent d’injures et d’appels de phares, mieux vaut vous serrer pour les laisser passer, car ici bas, le flash est roi et son petit frère l’alcotest est en très grande forme !

Et comme il y a encore plein de choses à dire, je vous laisse quelques liens utiles pour préparer votre passage par chez nous. Kenavo !


http://www.morbihan.com/


http://www.golfedumorbihan.fr/


http://www.coupsdecoeurmorbihan.com/

 

 

aby.jpg

Publié dans Blog Trotter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aby 27/05/2010 17:55



 


oui, super économique, mais aussi du direct sur les hanches, donc hyper rentable pour les nutritionnistes et autres vendeurs de pilules miracles.


mais il y a aussi pléthore de thalasso, proposant des cures amincissantes... en fait je crois bien que tout cela est mûrement réfléchit! rien ne se perd, tout se transforme!


 



Crevette 11/05/2010 09:09



Le Chouchen, c'est pas le seul alcool qui fait que tu te pètes la gueule pas dans le même sens qu'avec les autres quand t'es bourré ?


Sinon y a le quign aman que c'est trop bon aussi mais je sais plus comment ça s'écrit... 100% pur beurre le gâteau, t'en prends une part t'as plus faim pendant une semaine ! Super rentable !



Whynot 11/05/2010 02:34



Oui, voilà, comme Nakito : la Bretagne, c'est bandant ! (pour utiliser un raccourcis quelque peu grivois)





C'est dans cette région que j'ai l'intention de finir mes vieux jours (aucun rapport avec le phrase au dessus)... mais j'ai encore le temps, MOI ! Ahhhhhhh,
les galettes au fromage à raclette arrosée de chouchen...



Nakito 10/05/2010 22:31



Ahh, le Morbihan.... Ses alignements de Carnac comme autant de de phallus en pierre érigés vers le ciel, son golfe comme un eden des plaisirs avec son entrée étroite et douce où se déroule
la fête de la  moule ( à Locmariaquer), son andouille de Guéméné, charnue et savoureuse, son fetival interceltique où on aime danser en se mettant les petits doigts partout...


quand je lis ton article, je sens l'air iodé comme une sueur d'aisselle, mon corps vibre sous le flux et le reflux de la marée. Le sac et ressac de nos plaisirs touristiques se terminent dans une
immense vague qui se brise sur la croupe des abris côtiers.... L'émotion qui m'étreint rien qu'à la pensée des embruns qui coulent le long de ta joue battue par les vents d'ouest, ça m'émoustille
drôlement...



aby 10/05/2010 19:51



c'est jouable, mais cher  et il faut prendre un ticket comme à la poissonnerie, parce qu'il y a du monde qui se bouscule au portillon... à moins que je ne mette l'option en vente aux
enchères? j'y réfléchis et je te dis quoi.


:)