La marée noire

Publié le par Nakito

La catastrophe planétaire.

Le drame humain.

La souffrance légitime face à l'onde noire qui afflue et reflue à travers l'immensité jusqu'à nos petits corps si frêles.

 

Ce n'est plus une marée noire qui déferle sur nous, c'est un raz de marée en soutane qui viole nos orifices auriculaires.

Oui, en soutane.

 

Parce que rassurez-vous, on ne va pas parler de la marée noire qui dévaste le Golfe de Louisiane. Vous pouvez ranger votre écologisme militant, affaler votre indignation légitime, vous pouvez continuer à essorer les hérons mazoutés au dessus du réservoir de la Twingo tunée en version "Pimp my ride", vous pouvez même continuer à manger des flétans au fioul en disant que ça ressemble à des cocobats.

 

Marée noi..

 

Ici, on essaie plutôt de se marrer.

Enfin, quand c'est possible....

 

Parce que là, sérieusement, y'a pas de quoi rire. Enfin, sauf si tu t'es bidonné comme une baleine à bosse lors de ton premier rendez-vous chez le proctologue.

Parce que, mes chers concitoyens, l'heure est grave.... Enfin, je dis concitoyen, mais je devrais dire compagnon d'infortune. Oui, toi qui as encore 2 oreilles (Nikki Lauda est donc exclu et serein). Toi qui aimes de temps en temps écouter la radio même si tu es conscient que la qualité des œuvres proposées n'excite pas souvent le tympan....

 

Oui toi. Plus moi, plus eux, plus nous, plus tous ceux qui le veulent... Et même ceux qui ne le veulent pas.

On va se farcir le n°1 du Top 50 !!! Courage fuyez ! Ou faites-vous ligaturer les trompes d’Eustache !

 

Non ? C'est vrai ? Tu ne sais pas qui caracole en tête des ventes de disques depuis 15 jours, grâce, entre autres, à un matraquage en règle de TF1 ?

Et bien laisse moi le plaisir de te donner le coup de grâce.... Car ce sont eux !


 


 

maree.jpg 

Les Prêtres - Spiritus Dei.

(Je m'interdis de mettre le lien audio, j'ai un amour-propre, moi, monsieur)


 

 

Alors c'est quoi, les Prêtres ?

Et bien c'est un projet monté par un homme d'église, Monseigneur Di Falco.

 

Attention, ne pas confondre avec Falco, la pop star autrichienne qui a enflammé les dancefloors entre 1982 et 1986 à base de tubes planétaires qui feraient bien rigoler aujourd'hui !

Tiens, d'ailleurs, séquence rigolade, on peut se moquer.... Mais bon, 20 millions de disques vendus, quand même !


 


 

 

 Il y a un petit côté Forrest Gump, non ?


 

 


Bref, ce n'est pas lui. Le Di Falco dont on parle, il porte une robe noire. Même pas de chez Maje. Ceci dit, c'est un mec plutôt bien dans le marasme ambiant des catéchumènes libidineux.

Le Di Falco, avec son nom à jouer le méchant dans un remake du parrain, il voulait du pognon pour faire des choses bien, à savoir rénover une école à Madagascar (mais à quoi ça sert que Pokanel se décarcasse ?) et rénover l'église à côté de chez lui. Or comme les catholiques ont plutôt les bourses vides en ce moment, il ne voulut pas aller quémander des piécettes à l'Episcopat mais décida de faire un disque. De chants religieux, ce qui est plutôt logique car Britney Spears n'avait pas encore épuisé le filon.

 

Le souci, d'une part, c'est que Di Falco, il est des Hautes-Alpes. Un endroit paumé, y'a personne, sauf quelques vieux en voie de momification. C'est bien simple, il y a tellement peu d'enfants que ce sont les chèvres qui ont peur quand elles croisent le curé.  

La suite du souci, c'est que pour ne pas payer des chanteurs, il s’est fait un trip "Les Choristes" mais sans Jugnot et sans enfants de cœur. Avec juste les curés du diocèse...  Lesquels curés auraient fait une belle brochette d'inoubliables à la Nouvelle Star. Appelons un chat un chat, ils chantent comme des chèvres (Comme quoi tout se tient).

 

C'est moche, c'est faux, c'est fade.

La première fois que je l'ai entendu, j'ai cru que c'était la bande originale de la pub "Chaussée aux Moines".

 

Mais surtout... On s'en tape !

 

Sérieux, je n'ai rien contre la musique sacrée mais ça n'a rien à foutre ni dans les bandes-annonces de TF1, ni en tête du top 50 !

Moi qui suis de la génération "p'tits clous & Marc Toesca", je peux dire qu'on en a eu des bouses, comme numéro 1. Des grandes chansons fraternalistes pour lutter contre la crise viticole (Viens boire un p'tit coup à la maison), des chansons pédagogiques pour éviter que les enfants ne se brulent la langue durant le petit-dèj' (Cho Cacao), des chansons sur le drame du divorce parce que papa il ne pourra plus payer 3 places de ciné à cause de la pension alimentaire (T'en vas pas), des chansons médicales pour inciter à l'hygiène corporelle (Bo le Lavabo), et mêmes des chansons dans la langue de Shakespeare où tu ne comprends pas tout sauf que si tu as des grands cheveux blonds et que tu sais dire "tatata-tam", tu vas pécho un max de gonzesses (Final Countdown).

 

Pour moi, le top 50, c'est le temps de la jeunesse, de la fête et de l’insouciance.

C'est être tout seul chez moi et hurler "Je, je, suis libertine, je suis une catin !" en applaudissant d'une seule main.

C'est beugler "Boys, boys, boys" en faisant des arrêts sur image avec le magnétoscope VHS pour applaudir de l'autre main.

 

Mais bon, y'a tout de même peu de chance que je m’use la paume sur l'Ave Maria.


 

Par ailleurs, question marketing, ils auraient pu faire mieux, c’est un peu affligeant quand on voit la tronche de la pochette… Et des « chanteurs ». Pourtant, ils auraient pu draguer un public féminin avec un minimum de casting.

 

 

Sans-titre-2-copie-3.jpgLes voix du seigneurs seront-elles toujours impénétrables ?


 

 

De plus, le problème va perdurer car face au succès de ce premier opus (Dei), la prêtrise va remettre le couvert !

Ils préparent surement un disque de reprises de standards de la chanson française. Je pense qu’on peut d’ors et déjà s’attendre à quelques tubes immortels comme Enfants de tous pays, A cause des garçons, Prendre un enfants pas la main, Je vais et je viens entre tes reins


 

Mais arrêtons-là les supputations et les polémiques stériles… Et disons stop !

Laissons la variété aux gens qui savent faire de la variété ! De merde, OK. De la variété, quoi.


 

Le bucheron de campagne, le gros rustaud qui utilise sa tronçonneuse comme cure-dent, on ne va pas lui demander de construire le Taj-Mahal avec des allumettes.


 

Le médecin de campagne, celui qui fait encore les frottis avec une râpe à fromage, on ne va pas lui demander de faire un triple pontage coronarien.


 

Alors pourquoi on demanderait au curé de campagne de remplacer Mickael Jackson au pied levé ?

.. Bon, MJ, c’est un mauvais exemple…


 

Et pourtant le phénomène est lancé, les disques se vendent comme des petits pains, l’ordre et la moralité étriquée vont s’abattre sur notre beau pays laïc, et rapidement, ce mal va nous ronger puis gagner le monde entier puisque les idoles aux missels vont ensuite parcourir le monde pour remettre les âmes dans le droit chemin.

 

 

Sans-titre-3-copie-2.jpg



Alors, vite, tant qu’on a encore le droit, je me jette sur mon mange-disque et je vais m’écouter un peu de musique subversive. Tiens, le dernier Eve Angeli, par exemple.

 

 

nakito

  

Publié dans Play►

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Crevette 11/05/2010 09:17



Cher Nakito, pourrais-tu stp, la prochaine fois, éviter de me faire peur quand je bois mon café ? J'ai failli le recracher sur mes documents de travail, ça aurait fait tâche...


Sinon je ne sais pas quoi dire à part que je suis désemparée, et que j'aime beaucoup l'image de ta signature.



Nakito 12/05/2010 15:43



Ah, merci poutr la signature ! ça me fait plaisir car j'ai mis du tyemps à trouver pile-poil l'image qui me
ressemblait



Whynot 11/05/2010 02:29



Autre point commun : nous avons la même vision des sectes ! Certain se servent des trolls, du croque-mitaine ou que sais-je encore, pour effrayer les
enfants, moi j'utilise les curés ! Genre : "attention Tinou, si tu continues, j'appelle un curé, je te préviens" ! Et là, le Tinou en question se calme illico !


Mais bon, là n'est pas (tout à fait) le sujet. Perso, je m'interroge sur ce truc... Quel est son secret de fabrication ?


Car il me semble évident que si les gens l'achètent, ça ne peut qu'être pour suspendre le CD dans leur cerisier pour effrayer les oiseaux, on ne peut pas
écouter ce genre de zik (ou alors pas à jeun). Donc, la question reste posée : mais qu'a t-il de particulier ce CD


J'avais totalament oublié Falco ! J'ai regardé le clip (in 80's mode à donf) jusqu'au bout... ah mais j'suis un ouf ouam !!!



Nakito 12/05/2010 15:42



J'adore le coup de l'épouvantail !


Sinon, moi, le seul curé que je connaisse, il vit à Camaret... Et oui, il fait peur !... aux
bigottes.



Callie 10/05/2010 19:07



Dis donc c'est moi où sur le prêtre de gauche sur la photo, il s'offre des libertés avec le col ? et puis le brushing façon ado en rébellion ca fait pas bien sérieux .


Sinon juste par curiosité, j'aimerais bien les entendre chanter "Final Countdown" (oui jsuis maso faut croire)



Nakito 12/05/2010 15:41



Quand tu as du mal à avaler, parfois, il faut déboutonner la chemise....



Joker 10/05/2010 13:43



Et la grosse cloche en métal qui ne fonctionne pas dans le golfe du mexique, on ne pourrait pas l'utiliser pour les prêtres ????


Ce doit certainement une nouvelle forme de quête, et pourquoi pas des prédicateurs à la télé tant qu'on y est !!


Il faut reconnaitre que quand il s'agit de ramasser du pognon, depuis la nuit des temps l'église a toujours été super forte.


La liste des futur reprises m'a autant fait hurler de rire que glacée jusqu'aux os!!



Nakito 12/05/2010 15:41



Et en titre caché, il y aura... la Soca-Dance !!!



ororaaa 10/05/2010 12:28



Nan j'te crois pas! Pas possible! Nan nan nan... pas possible qu'il soit premier au top 50! La honte pour nous, français... on va penser quoi de nous encore à l'étranger? déjà qu'on a une image
de merde avec le beret (ouai j'ai pas une tête à chapeau) et la baguette de pain, mais maintenant on écoute des prêtres?


ah nan nan nan... j'te crois pas! (j'veux pas te croire dirons nous)



Nakito 12/05/2010 15:40



... Et si, pourtant... Mon dieu pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu'ils font...