Les dessous de NAC

Publié le par Whynot

 

Et bien non, très chers addicts, j’ai bien dit « NAC », pas « NAK’ »ce n’est pas de Nakito dont il est question dans ce papier du jour, (loin de moi l’idée que, par ma seule faute, Inaa devienne interdit aux mineurs) ! Or, me demanderez-vous, « que sont les « NAC » s’il te plait mon whynotounet d’amour. Éclaire notre sombre lanterne perdue dans l’obscurité de la méconnaissance, de l’éclatante lumière de ton savoir universel » Demandé comme ça, vous vous doutez bien que je ne peux me résoudre à ignorer vos interrogations ô combien légitimes, vils flatteurs que vous êtes !


NAC, figurez-vous que c’est l’acronyme de Nouveaux Animaux de Compagnie ; et la liste des NAC est non seulement longue, mais en plus s’allonge de jour en jour ! Adieu veaux, vaches, cochons chiens, chats, lapins et autres poissons rouges, aujourd’hui, ce sont d’autres « bestioles » qui ont la côte. Bien que, les premiers cités sont encore LARGEMENT majoritaires dans le pays ! Effectivement, en France, on compte environ 8,5 millions de chiens (1/4 des foyers français en possèdent au moins un) et 10 millions de chats, suivent ensuite 6,5 millions d’oiseaux, 4 millions de lapins et autres rongeurs et plus de 35 millions de poissons. Perso, j’ai une dent contre cette dernière catégorie… Mon voisin a un aquarium, en même temps, il fait ce qu’il veut, ce sale con, mais le souci, c’est qu’il part en week-end tous les… ben… tous les week-ends ! Du coup, sans leur maître, les poissons hurlent à la mort toute la nuit, c’est terrible ! Et après on va nous dire que les poissons rouges n’ont que 5 secondes de mémoire vive ? On croit rêver…



Mais, comme je vous le disais plus haut, ce ne sont pas de ces animaux dont je souhaite vous entretenir aujourd’hui, mais des NAC (alors cessez de m’interrompre tout le temps je vous prie, sinon on n’y arrivera jamais) donc, reprenons !


Le phénomène NAC, bien qu’il ne fasse la une des magasines seulement depuis quelques années, existe depuis près d’un demi-siècle (si, si, ça calme hein ?). Ce sont par exemple les furets, les lapins et les tortues qui ont lancé cette mode à la fin des 60’s.


A l’aube de ce XXIème siècle naissant, d’autres animaux ont fait leur entrée dans les foyers français, tel que les scorpions, les iguanes, les primates et autres animaux qui, selon moi, n’ont guère leur place entre la table basse (où siège un verre à bière de forme tulipe, sur le pied duquel viennent mourir quelques gouttelettes d’eau, preuve de la fraîcheur du liquide à la blondeur ensorceleuse qu’il contient… un peu de poésie ne fait pas de mal, que diable) et la canapé (Ikea). Par exemple, avoir un cochon (et pas un d’Inde) ou un porc vietnamien couché au pied du lit est devenue chose commune…


Autre trouvaille des vendeurs/acheteurs d’animaux, les animaux exotiques, voire même les animaux dangereux. Certains ont des lézards, des singes, des araignées et même des « trucs » dont je ne parviens même pas à prononcer le nom !!! Mais il y a aussi des crocodiles, des tigres, des serpents et autres joyeusetés du même acabit… J’ai même un ami qui avait un caméléon ! Mais, faute de traitement approprié, la pauvre bête est morte… quelle idée aussi de mettre un tissu écossais au fond de sa cage !


Néanmoins, on ne peut pas tout se permettre en matière de NAC (quoique, quand on a du pognon, si, on peut), il existe une réglementation stricte (sauf pour ceux qui ont beaucoup de pognon, of course). Par exemple, on ne peut pas posséder de serpent dont la taille adulte est supérieure ou égale à 3m (comme certains Python ou boas), de mygales, de scorpions ou de crocodiliens, entre autres (selon un arrêté de 2004). Avoir une baleine bleue ou un éléphant en appartement est également fortement déconseillé (bien que ça ne soit pas mentionné dans ledit arrêté).


Il faut également savoir que ce commerce est également dangereux pour l’animal. Par exemple, on peut enregistrer 70% « de perte » lors du transport de l’animal ; pour faire simple, vous achetez 10 perroquets gris au Gabon, arrivé en France, il ne vous en reste que 3, les autres sont morts… Autre exemple, Marin, le père de Nemo, il a failli mourir d’inquiétude quand son fils s’est fait kidnapper par des pêcheurs ! Autre cas, celui du propriétaire d’un gentil petit bébé serpent qui était loin de s’imaginer qu’une fois grand, le bébé mesurerait huit mètres… et le gentil bébé a étouffé son gentil maî-maître !


Mais, en exclusivité pour Inaa, je vais vous conter mon expérience dans ce domaine, en tant que propriétaire d’un NAC moi-même.


J’ai rencontré Fifi il y a maintenant 2 ans. Ses grands yeux, son énorme truffe ses grosse pa-pattes, il m’a tout de suite plu… et je pense que ça a été réciproque puisque, malgré toutes les occasions qu’il a pu avoir, jamais il ne m’a quitté !


Je me souviens de notre première rencontre, tout de suite, il m’a adopté, et non l’inverse. Il faut bien vous avouer que, l’été dernier, nous avons eu notre premier clash, pas facile de partir en vacances en locations avec un animal… Je me suis arrêté sur un parking, me suis approché d’un poteau, comme si j’avais une envie pressante à assouvir, j’avais une laisse à la main… Fifi était avec moi et ne se doutait pas un instant de la sombre machination qui allait se mettre en route et dont il allait être la victime… Mais je me félicite de n’avoir pas cédé à cette envie qu’aujourd’hui, avec un peu de recul, je trouve simplement odieuse !


C’est un peu cliché, mais qu’importe, c’est vrai : quand on a un animal, on l’aime pour le meilleur comme pour le pire. Effectivement, il y a certains endroits où je ne vais plus, d’autres où je ne suis pas invité, tant pis, je ne renoncerais pas à la compagnie de Fifi. Mieux : je lui ai même fait faire des petits !


Par contre, là, j’ai été obligé de me séparer des bébés. Ça n’a pas été facile, mais c’est ce qu’il y avait de plus raisonnable à faire… Mais depuis, je l’ai fait opérer pour éviter que la chose ne se reproduise !


Désormais, jamais je ne pourrais me passer de lui, Fifi et moi, c’est pour la vie !!! En plus, il est très joueur :

 



morpion.jpg


La prochaine fois, je vous parlerais de jeux vidéo… ou de gastronomie, faut voir !

 

whynot1

Publié dans Cobaye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nakito 07/06/2010 13:59



Alors avoir un cochon au pied du lit est peut-être chose commune mais avoir une cochonne dans le le lit est nettement plus fun !



Callie 04/06/2010 08:51



Dans ton ipod jsuis sure qu'il y a " Les insectes sont nos amis" non ?



Champix 03/06/2010 10:25



Le Whynot à poil dur est un NAc pas facile à apprivoiser....



Joker 03/06/2010 08:24



c'est sur qu'avec Fifi, tu risques d'être mal accueilli dans certains milieux, fini les parties fines, partouzes et autres gang-bang! Dommage que tu l'ai fait castrer, j'aurais bien envisagé d'en
adopter un, et comme il est hors de question d'en récupérer un n'importe où, connaitre le proprio m'aurais rassuré sur les conditions d'hygiène.



soeurette 03/06/2010 08:17



lol le Fifi ! C'est vrai que ca doit être super dur de s'en séparer :) En attendant, tu veux bien venir nourrir mes poissons ?