QUEL BORDEL !!

Publié le par Joker

 

Putain de retraites, ça devient du n’importe quoi ! Je ne vais pas dire « je suis pour ceux qui sont contre » ou « contre ceux qui sont pour », ni même l’inverse du contraire, je vais plutôt tenter une analyse très Jokerienne du sujet.

 

D’abord les retraites, un fait est acquit, le système ne fonctionne pas. Le déficit est abyssal, ne fait qu’augmenter, je ne vais pas dire qu’on va droit dans le mur, je crois bien qu’on se l’est déjà mangé ce fameux mur !

 

La faute a qui ? Voilà une question qu’elle est bonne ! On peut dire « c’est le gouvernement », peut être mais lequel, sauf erreur le système n’a pas commencé à coulé avec Nabot-Léon, ni même avec Chirac, ça date depuis bien plus longtemps. Donc si on accepte que le gouvernement est responsable, c’est au sens très large qu’il faut le prendre, c'est-à-dire tous les gouvernements, de gauche comme de droite, qui n’ont rien fait depuis des décennies. Alors voir tous ceux qui sont passés au pouvoir avant et qui n’ont rien fait ouvrir leur gueule me fait doucement rire.

 

On peut aussi dire que c’est la faute de la guerre (la dernière, la 2ndWW). Comment ça vous ne voyez pas ce que je veux dire !! La guerre amène l’après guerre qui amène le baby-boom qui amène le déséquilibre dans notre système de retraite par l’accroissement brutal du nombre de retraités.

 

On peut aussi accuser la médecine qui allonge inconsidérément la durée de vie, c’est vrai quoi, ‘sont cons ces docteurs à faire vieillir la population, ça fout le bordel !

 

Soyons sérieux, pleins de facteurs (pas seulement Besancenot) sont responsables de cette situation. Et oui le baby-boom et l’allongement de la durée de vie en font partie. Qui a décidé qu’ajouter 5 ou 10 ans de vie donc de durée de retraite (ben oui, les années en plus, c’est à la fin de la vie qu’on les rajoute pas au début !) devait se faire sans allongement du temps de travail et sans conséquence ? Est-ce vraiment logique de profiter de 15 ans de retraite au lieu de 5 sans que ça ait un coût ? Pas si cons que ça ces questions, non ?

 

Personnellement, je suis tout à fait d’accord avec le PS, si virulent contre le gouvernement, il faut qu’on mette en place au plus vite leur solution, celle qu’il avait commencé à mettre en place quand il était au pouvoir. Quel dommage que le PS ne soit plus en place, on aurait vu la vie en rose. Quoi ?? Qu’entends-je ?? Vous n’avez pas vu tout ce qu’ils ont fait pendant leur gouvernance, vous n’êtes pas au courant de leur proposition pour régler le problème ? Bon d’accord, moi non plus, je n’ai rien vu rien entendu, je sais juste qu’ils sont contre (comme d’habitude quoi !). Je crois que depuis quelques années c’est leur programme « on n’a rien à proposer mais on est contre tout ce que propose les autres ».

 

Heureusement que les syndicats sont là pour nous sauver. Eux au moins ils proposent quelque chose pour nous sauver. Quoi, je m’aurais gourré, ils ne proposent rien, ils ne sont juste pas d’accord ??

Parlons en de ces trou du cul qui ne pensent et ne parlent que grève ! Déjà je suis déçu, j’ai cherché combien pouvait toucher ces grands penseurs altruistes (les leaders syndicaux) et je n’ai rien trouvé. Je pensais que des hommes défendant bec et ongles les travailleurs seraient fiers d’afficher leurs salaires de misère, preuve de leur investissement désintéressé ! Il faut croire qu’ils n’en ont pas, c’est encore plus beau, c’est du bénévolat !

 

Parlons un peu des grèves. Honneur oblige, nous allons commencer avec le champion toute catégorie, la SNCF. Je ne suis pas économiste, mais la SNCF dépend largement de l’état donc ses éventuels déficits sont payés par l’état donc par nous et nos impôts, on serait donc en droit d’attendre un minimum de service (pour ne fâcher personne je n’ai pas dit service minimum). Je voudrais que quelqu’un m’explique comment une grève peut déboucher sur des bénéfices accrus ? En quoi prendre en otage la population va améliorer la situation des retraites ? Combien d’usagers vont perdre de l’argent voir leur emploi à cause des grèves ? Combien de petites sociétés vont se retrouvées acculées à la ruine faute de pouvoir travailler ?


Il semblerait que les routiers vont aussi s’y mettre. Et là non plus il ne s’agit pas de se mettre en grève mais bien d’empêcher les autres de travailler. Je croyais (naïvement) que faire grève c’était s’arrêter de travailler, mais non faire grève pour un routier c’est prendre le volant (donc travailler) et aller bloquer les routes donc empêcher les autres de travailler.

 

Avant de penser à mon éventuelle retraite, je pense à nourrir ma famille maintenant, je fais comment si on m’empêche de le faire pour défendre d’éventuels droits ou avantages que j’aurais dans 20 ans ? Suis-je vraiment le seul à avoir ce genre de souci ? Ais-je le droit de porter plainte contre ceux qui m’empêche de travailler ? Vous l’avez compris je suis très loin de souffrir du syndrome de Stockholm vis-à-vis de mes ravisseurs !

 

Non je ne suis pas la pour défendre le gouvernement, non la solution qui se met en place ne me satisfait pas, mais soyons lucides, il faut faire quelque chose, c’est inévitable, et personne ne propose rien, alors on fait quoi ?

 

 

signature JOKEr

Publié dans C'est la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joker 22/10/2010 14:41



@ Noum : Ce n'est pas ce coup ci qu'on se disputera ma chère tant je suis d'accord avec toi. Le seul choix que nous avons, c'est un gouvernement ouvertement méprisant ou un gouvernement
hypocritement méprisant. Le résultat est là, la classe moyenne outrageusement majoritaire ne peut que choisir entre ceux qui défendent les riches et se foutent d'elle; et ceux qui défendent les
pauvres et se foutent tout autant d'elle. Vient ma noum on va se faire notre parti et on se foutra des autres ouvertement ou pas.



Noum 22/10/2010 13:17



bien d'accord que les précédents n'ont guère briller par leur aptitude à régler les problèmes ...mais leur mépris était moins palpable dans l'absolu. Leur amour des riches ne transpirait pas tant
même s'il existait. Ne va pas croire que je fasse l'apologie de l'hypochrisie en politique (hahahahaha) mais prendre les gens pour des cons c'est une chose. l'afficher sans le moindre complexe en
est une autre ....et ça tend à foutre les gens en rogne...je ne cherche pas à excuser un gouvernement vis à vis d'un autre. Pour moi ils se valent tous. Mais celui là a vraiment mit en évidence
le mépris total de la classe politique dans son ensemble, à l'égard d'un peuple qui n'a plus rien de souverain me semble t'il ....



Joker 22/10/2010 00:32



@ Soeurette : Ouais, t'as raison, tous à cheval !!



Joker 21/10/2010 17:03



@ Rosana : ça fait plaisir de voir une pure utopiste par ici, j'aime bien les rêveurs. Malheureusement le monde est bien plus compliqué que ça. Nous sommes bien au-delà du clivage gauche /
droite, avec les alternance si quelqu'un avait sû quoi faire ça fait bien longtemps qu'on aurait réglé ce genre de problèmes. Même l'idée reçue, gauche =jeunes et droite = vieux, a vécu et bien
vécu. Je ne vois pas ce qu'un parti qui ne fous rien, ne prend aucune décision, ne propose rien de réalisable (voir rien tout court) mais vend du rêve aux jeunes serait meilleur qu'un parti qui
fait des connerie et favorise ses potes. Gauche ou droite, les politiques ont fait les même écoles, étaient potes de fac (ou grandes écoles) et après il faut bien se partager le gateau et c'est
pas en étant tous dans le meêm camp qu'on y arrive, les part seraient trop petites. A ce niveau tous ont mis la main dans la caisse, ont profité et détourné, il n'y a que 2 camps, ceux qui se
sont fait gauler et ceux qui attendent de se faire attraper. Bien sur que c'est réducteur mais pas si loin de la vérité, ce ne sont pas les purs, qui ont une vrai vision de leur métier de
politique qui arrivent en haut.



Joker 21/10/2010 16:48



@ Clélia : Moi aussi je veux bien bosser plus longtemps, je n'ai pas pour but d'arriver à 60 et quelques années pour me foutre dans mon canapé à regarder Vivolta! Je préfère bosser et avoir un
revenu. Fanchement de quoi on se plaint, est ce que les politiques se plaignent de bosser jusqu'à plus de 70 ans ?? Là où j'ai bien rigolé c'est quand un journaliste espagnole à dit que chez lui
c'était jusqu'à 67 ans et sa question (traduite en Joker) était "vous les français vous ne vous foutez pas un peu de la gueule du monde ?"